CONTEXTE QUESTIONS A DAVID RALLEY
 
   

 
    LabanWriter existe grâce à Lucy Venable – experte en notation qui dirige le projet depuis le début, et les programmeurs qui ont travaillé sur les différentes versions du logiciel. Comment travaillez-vous ensemble?
Au début Lucy a pris le temps de m'initier à la notation et à ces signes. Avec cette connaissance et le modèle de la version précédente de LabanWriter j'ai conçu une nouvelle interface, en essayant d'avoir un minimum de signes, bien organisés.
Lucy me fait confiance pour utiliser les ressources de l'ordinateur, et je lui fais confiance pour me dire si une proposition de "design" fonctionne ou pas.
Ainsi, après avoir utilisé la fonction "glisser-déposer" pour déplacer des symboles, j'ai suggéré que nous utilisions ce système pour dupliquer des symboles (en utilisant la touche "contrôle" enfoncée pendant que l'on glisse le symbole), une fonctionnalité classique du système Macintosh. Lucy n'avait pas imaginé que cela soit possible mais a tout de suite été conquise par ce fonctionnement.
A l'opposé j'avais conçu une "palette" pour les signes du corps qui ne comprenait que les signes de la moitié droite du corps, obligeant les utilisateurs à "retourner" les signes de la partie gauche. Cela permettait de diviser par deux le nombre de signes sur la palette. Lucy a essayé cette option, mais a conclu qu'il était plus important d'avoir tous les signes du corps à disposition plutôt qu'une palette réduite.
 
   
sommaire | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |